Orthophotographie : traitement de données acquises par scannage 3D photogrammétrique : étude et développement dans le cadre d’un relevé architectural

BERNI, Sandra (2005) Orthophotographie : traitement de données acquises par scannage 3D photogrammétrique : étude et développement dans le cadre d’un relevé architectural. [Mémoire professionnel (niveau M)]

Le plein texte n'est pas disponible pour ce document.

Résumé

L’orthorectification répond au besoin de documentation objective du Patrimoine architectural et archéologique : les orthophotos sont des images qui ont la précision géométrique d’un plan et la richesse d’une photographie. Le scannage 3D photogrammétrique affine leur méthode de production. L’orthorectification exploite les données suivantes : un maillage 3D généré à partir des points mesurés au scanner, les prises de vue couplées au scanner et des photographies complémentaires indépendantes du capteur laser. Le bilan des paramètres ayant une influence sur la précision de l’orthorectification et celui des méthodes utilisées pour sa mise en œuvre a abouti à la proposition d’une chaîne de production simplifiée, devant assurer la qualité infographique et topographique de l’orthophotographie.

Type de document:Mémoire professionnel (niveau M)
Sujets:CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 000 Informatique, information, ouvrages généraux > 006 Méthodes informatiques particulières > 006.6 Infographie
UNERA Classification UNERA > DISC Discipline UNERA > DISC-14 Urbanisme, architecture
UNERA Classification UNERA > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-6 Bâtiment, travaux publics, génie civil, topographie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 500 Sciences de la nature et mathématiques > 520 Astronomie et sciences connexes > 526 Géographie mathématique > 526.9 Topométrie. Levés et arpentage. Photogrammétrie
Code ID:49
Déposé par:Unnamed user with username bib_admin
Déposé sur:20 Jui 2006
Dernière modification le:01 Nov 2009 19:52

Administrateurs uniquement : Editer le document