L’utilisation de la nanosismique comme outil d’investigation des sols contaminés.

GROSJEAN, Quentin (2012) L’utilisation de la nanosismique comme outil d’investigation des sols contaminés. Mémoire thesis, INSA de Strasbourg.

[img]
Prévisualisation
PDF
1478Kb
[img]
Prévisualisation
PDF
3220Kb

Résumé (français et traduction)

RESUME : Depuis plusieurs décennies maintenant, l’étalement urbain est devenu l’une des problématiques majeures aussi bien au niveau urbanistique qu’au niveau environnemental. C’est pourquoi la réhabilitation des friches industrielles est l’un des principaux enjeux de demain. Afin de réaliser le diagnostic d'anciens terrains industriels dans le cadre de la reconstruction, des investigations dites « intrusives » sont effectuées. Celles-ci sont relativement chères du fait du coût de l’équipement, et elles ne fournissent des informations que pour des échantillons « discrets » du sol en place. Ce projet a pour but d’utiliser la nanosismique comme une alternative aux méthodes généralement appliquées pour l'étude des sols. La nanosismique est une nouvelle technologie d’auscultation, consistant principalement en l’utilisation de quatre sismomètres avec un seuil de détection très bas capables d’enregistrer les micro-vibrations, vibrations du sol qui ne proviennent pas d'un séisme mais qui sont dues à l'activité humaine et/ou à des phénomènes naturels (vagues océaniques, marées, vent, pluie, etc.). Dans le but de vérifier si la présence d’un objet dans le sol modifie les propriétés de ces ondes, plusieurs séries de tests ont été effectuées dans le cadre de ce projet visant donc à mettre au point un nouveau procédé d’étude des sols contaminés, 100 % non-intrusif, très rapide, précis et peu onéreux, utilisant la nanosismicité naturellement présente sur le terrain. //////////////////////////////////////////////////////////// TRADUCTION : For several decades, urban sprawl has become one of the major issues from an urbanistic and environmental point of view which is why the rehabilitation of brownfield sites is currently and will remain one of the main challenges in future. In order to accurately assess these former industrial zones within the context of reconstruction, "intrusive" investigations are required. These are relatively expensive because of the cost of the equipment, and the results provide only at best, "discrete" samples of the ground. This project aims at using nanoseismics as an alternative to the methods generally used for ground surveys. Nanoseismics is a new technology of auscultation, consisting mainly in the use of four seismometers with a very low threshold of detection capable of recording microtremors, vibrations of the ground which are not the result of any earth tremor but are due to human activity and/or natural phenomena (oceanic waves, tides, wind, rain, etc.). With the aim of verifying if the presence of an object in the ground modifies the properties of these waves, several batches of tests were made as a part of this project thus aiming at developing a new process of contaminated grounds survey, 100% non-intrusive, very fast, accurate and relatively inexpensive, using the nanoseismicity naturally present into the ground.

Type de document:Mémoire professionnel (niveau M) (Mémoire)
Mots-clés libres:Nanosismique – Friches industrielles – Etude des sols contaminés – 100% non-intrusif
Sujets:UNERA Classification UNERA (Université Numérique En Région Alsace) > ACT Domaine d'activité UNERA > ACT-6 Bâtiment, travaux publics, génie civil, topographie
CL Classification > DDC Dewey Decimal Classification > 600 Technologie (sciences appliquées) > 620 Ingénierie et activités connexes > 624 Génie civil
UNERA Classification UNERA (Université Numérique En Région Alsace) > DISC Discipline UNERA > DISC-21 Ingénierie et technologies
Spécialité:INSA de Strasbourg > Génie Civil
Code ID:1129
Déposé par:Magali PIERRAT
Déposé sur:29 Jui 2012 11:30
Dernière modification le:23 Fev 2018 15:39

Administrateurs uniquement : Editer le document